Histoire

Le château

commune histoire 02

Construit en surplomb au-dessus du ravin dominant la rivière du Tarn, visible à des lieues à la ronde, il occupe la partie extrême de la colline du village.

Édifié au XVe siècle, les façades sont en schiste  et malgré les remaniements du XVIIe siècle il est, l'un des châteaux de son époque, le mieux conservé de la région.

commune histoire 01

Le corps du logis rectangulaire est cantonné de quatre tours circulaires à la couverture d'ardoise haute et pointue et orné sur deux façades de lucarnes sculptées où se mêlent les styles gothique et renaissance.

commune histoire 06

Le château a subi les guerres de religion, époque où son seigneur Sébastien de Corbière, régent de l'évêque d'Albi, Philippe de Rodolphis s'y maintenait une petite garde. Il appartint par la suite à la famille des Passemar de Capriol, dont les descendants y habitèrent jusqu'aux années 1950.

commune histoire 05

À ce jour le château de Saint-André est une propriété privée et ne se visite pas.

L'église

commune histoire 03

 

 

 

 

Autrefois "chapelle" du château, sa construction débute au XVe siècle pour s'achever au XIXe siècle.

Elle est restaurée par la commune ainsi que son presbytère où les évêques d'Albi venaient s'y ressourcer durant l'été.

Dans le chœur de l'église, figurent les armes sur un écu de la famille Passemar de Capriol dernière résidente du Château.

campanile de l'église de Saint-André

 

 

sources : Département du Tarn, Archives départementales 7 Fi 240/1 et 7 Fi 240/2.